Les livres d'Asilis

06 juin 2011

Swap Marque Pages avec Milou

Grâce à Babynoux et son super Swap, j'ai eu la chance d'envoyer des marques pages à ma Swappée, Milou. Une personne pour qui j''ai eu beaucoup de plaisir à chercher les différents marques pages. Mais aujourd'hui, c'est mon tour. J'ai reçu ma grosse enveloppe ce matin! Et je suis aux Anges! Vraiment de très beaux marques pages, avec des petites surprise et une carte. 

Toute excitée j'ouvre l'enveloppe, et je découvre pleins de petits paquets! 

DSC07958

Je trouve la carte vraiment très belle. En plus le papier cadeau va très bien avec.

 

DSC07960

Des petites tomates qui font penser aux vacances, un marque page personnalisé qui va avec mon blog. Le troisième est aimenté et le dernier met en avant la collection ado de Actes de Sud. Tous très très beaux.

 

DSC07961

Les trois premiers sont tout simplement à couper le souffle. Je les trouve splendides! Et je suis complétement GAGA des deux derniers, avec les Petites Bêtes de chez Gallimard! 

 

DSC07962

Et deux surprises! Un carnet vraiment chouette de la collection Noir chez Actes Sud, et un petit livre de recettes de chez First, je vais vraiment penser à ma Swappée à chaque recette réussit. 

 

 

 

Vraiment un grand merci à Babynous pour l'organisation. Et merci à ma Milou pour tous ces merveilleux cadeaux!

Posté par plume-litteraire à 11:41 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,


11 mai 2011

Avant première Harry Potter et les reliques de la mort Partie 2

La date est maintenant bien connue, les bandes annonces circulent partout: La machine Harry Potter arrive à son terme. En effet après plus de 10 ans de bons et loyaux services, Harry Potter lâchera sa baguette à l'issu du 7e volet : Harry Potter et les reliques de la mort-partie 2. Et pour boucler la franchise qui aura marqué tout une génération de fans, la Warner Bros a vu les choses en grand en organisant une avant-première française en 3D qui se tiendra à Paris-Bercy le 12 juillet prochain. La projection se fera dans une salle à la hauteur de l'engouement suscité par le petit sorcier puisque 8000 places seront ainsi mises en ventes. La plus grande avant-première jamais organisée en France donc.
Autre nouvelle qui devrait ravir les accros au monde magique de Jk. Rowling, certains membres de l'équipe du film feront le déplacement. Pour l'heure, on ne sait pas encore qui seront les acteurs présents sur les lieux. On espère évidemment que Daniel Radcliffe, Emma Watson et Ruppert Grint, les héros du film, seront de la partie. Et pour faire plaisir aux aficionados de Harry Potter, des lunettes 3D collectors seront offertes à tous les spectateurs.

 

Le combat final entre Voldemort et Harry Potter approche à grands pas...

Et devinez qui va y aller? Et oui c'est votre Asilis! Qui est vraiment très impatiente, et très contente d'en faire partie.

 

harry_potter_et_les_reliques_de_la_mort_partie_2



Posté par plume-litteraire à 14:15 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

10 mai 2011

Marina

Auteur : Carlos Ruiz Zafon
Editeur : Robert Laffont
Collection: -
 
Marina
 
«Pour une raison bizarre, sans qu'on sache se l'expliquer, on se sent parfois plus proche d'un de ses enfants. De tous les livres que j'ai écrits, Marina est l'un de mes favoris. Au fur et à mesure que j'avançais dans l'écriture, tout dans cette histoire prenait peu à peu le goût des adieux, et quand je l'eus terminée, j'eus l'impression que quelque chose était resté au fond de moi, quelque chose qu'aujourd'hui encore je ne peux définir mais qui me manque chaque jour.»

 

Carlos Ruiz Zafón

 

Dans la Barcelone des années 1980, Óscar, quinze ans, a l'habitude de fuir le pensionnat où il est interne. Au cours de l'une de ses escapades, il fait la connaissance de Marina. Fascinée par l'énigme d'une tombe anonyme, Marina entraîne son jeune compagnon dans un cimetière oublié de tous. Qui est la femme venant s'y recueillir ? Et que signifie le papillon noir qui surplombe la pierre tombale ? S'égarant dans les entrailles d'une terrifiante cité souterraine, s'enfonçant dans les coulisses d'un inquiétant théâtre désaffecté, Óscar et Marina réveillent les protagonistes d'une tragédie vieille de plusieurs décennies.



Mon avis

Lors de la sortie en poche de L'ombre du vent du même auteur, j'avais vraiment craqué pour son univers et son style. Alors voici son dernier, mais son premier. Si Marina est pour nous, lecteurs francophones, le dernier livre de Zafon, il fait pourtant parti de ses premiers écrits.

On sent que le style de l'auteur est un peu trouble, flou dans ce livre. Des images ne nous paraissent pas claires, quand Oscar se trouve au cimetière ou au théâtre royal il y a des scènes qui nous apparaissent floues, alors qu'il se passe justement énormément de choses, on a de la peine à situer les personnages dans ces actions. En parlant d'action, si vous en voulez, vous en aurez. Il se passe toujours quelque chose, on se demande d'ailleurs quand dort notre protagoniste entre toutes les courses poursuites qu'il entreprend avec Marina. Rare sont les moments de répit.

L'écriture est fluide est agréable à lire. Je suis toujours à la recherche de fautes durant mes lectures, et là, je n'ai rien vu qui me saute aux yeux, comme pour certaines autres lectures.
Durant le roman on fait place a beaucoup de possibilités sur l'origine de ce papillon noir, de cette tombe sans nom et des pantins. Même si le livre se déroule, les pieds ancré dans la réalité, il y a beaucoup de choses qui nous semblent irréalistes.

Il y'a de l'originalité, mais il y a tout de même un arrière goût de déjà vu. Comment m'expliquez correctement sans dévoiler des points importants de l'intrigue. Ces pantins fait de bois et de chaire humaine nous rappel tout de même ces histoires de zombies bien connues. Etant une personne assez peu attiré par ce genre de récit, j'ai été agréablement surprise, et même effrayée à certains passages. Heureusement que le personnage de Marina me rassurait à chaque fois. Elle est la douceur et la pureté incarnée. Contrairement à Oscar qui me faisait beaucoup penser à Oliver Twist, sale et enfant issu de la rue, alors que ce n'est pas du tout le cas. Mais il arrive toujours a aller se fourrer dans des situations dont Marina doit venir le sauver. J'ai adoré German, le père de Marina, qui nous donne vraiment l'impression d'être issu d'une autre époque.

Pour être allée à Barcelone une fois, j'arrivais très bien a visualiser les endroits ou se déroulaient les scènes, c'est ce que j'ai trouvé très agréable. On sent la pluie qui nous tombe dessus durant une poursuite, la boue qui fait surgir des traces de pas, Zafon nous immerge entièrement dans son univers, sombre, mélancolique mais aussi joyeux et magique à la fois.

Au final c'est une très belle lecture. Qui m'a fait vivre des aventures morbides comme magnifiques. On passe par beaucoup de sensation en le lisant. J'ai vraiment bien aimé. Je le conseil si on aime quand les romans sortent de leur réalité.

54

 

Posté par plume-litteraire à 11:20 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

07 mai 2011

Chronique de la fin du monde Tome 1 : Au commencement

Auteur : Susan Beth Pfeffer
Editeur : Pocket
Collection: Grand format
Chronique_de_la_fin_du_monde


Enfin c'est le grand soir : l'astéroïde dont tout le monde parle va percuter la Lune ! Familles, voisins, amis, tous se rassemblent pour observer le phénomène. Mais les choses ne se passent pas comme prévu. L'impact a été si violent que la Lune a dévié de son orbite et s'est rapprochée de la Terre. Peu à peu tout se dérègle... L'électricité puis l'eau sont coupées et les vivres commencent à manquer. Miranda et sa famille vont devoir accepter que la vie telle qu'ils la connaissaient a disparu à jamais.



Mon avis

Nouvelle trilogie! C'est plus fort que moi, je ne peux pas m'empêcher de commencer des livres qui deviennent ensuite des sagas ou des trilogies. Mais il en vaut le détour ! Promis ! Je le mettrais un peu dans le genre de Hunger Games, parce que ça ce passe dans le futur, mais un futur terriblement proche. Durant les premières pages, c'est la panique, les gens courent dans les supermarchés pour prendre le maximum de nourritures, et bien pendant tout ce temps, moi je me retrouvais en apnée totale sur mon canapé. Parce que j'avais tellement l'impression d'y être. Et tout ce dégrade tellement petit à petit, qu'on ne s'en rend même pas compte. Plus de nourriture dans les magasins, la plupart ferment, les écoles ferment, les gens s'en vont, les nouvelles n'arrivent plus, plus d'électricité et bientôt, plus personne. La famille de Miranda reste soudée dans leur maison, mais ils savent qu'ils peuvent mourir à chaque instant, car rien ne sera plus pareil. Peut être même que le reste du monde est mort et qu'ils sont les seuls survivants. Et si c'était le cas ?

Une lecture qui par moment ralentit, mais qui se fait soudainement emportée par un événement qu'on n'avait pas vu venir. Le fait que tout le roman se déroule sous la forme du journal intime de Miranda rend le stress beaucoup plus palpable. De la science-fiction qui fait froid dans le dos, car après tout, ça pourrait arriver demain...

54

Posté par plume-litteraire à 10:09 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 mai 2011

A comme association Tome 1 : La pâle lumière des ténèbres

Auteur : Eric L'Homme
Editeur : Gallimard/Rageot
Collection: Hors série littérature

9782070634682_0_1110375

Jasper a 15 ans et vit à Paris. Grand, maigre et le teint blafard, il va au lycée et joue de la cornemuse dans un groupe de rock médiéval. Depuis peu, l'Association a repéré chez lui des aptitudes certaines pour la magie et lui propose de devenir agent stagiaire. Armé d'une bombe lacrymogène au jus d'ail, il est envoyé chez les vampires pour enquêter sur une affaire de trafic de drogue.


Mon avis

Enfin la série d'Erik L'Homme et Pierre Bottero !! Ca fait un moment que je l'attends, alors dès sa sortie, hop, lecture ! J'ai commencé par celui d'Erik L'Homme, car celui de Bottero est plus épais, donc je l'ai gardé pour plus tard. J'ai bien aimé ce premier tome, l'idée est vraiment classe, avec ces agents des Anormaux. Mais le personnage de Jasper m'a un peu exaspérer à la fin de ma lecture, il a un certain humour que j'aime bien à petite dose. L'Homme met un peu beaucoup de parenthèses, pour rajouter des jeux mots. Je le conseil, car l'idée que les deux personnages respectifs de leurs livres se rencontrent par moment, leurs univers se croisent et se séparent à nouveau. 

55
Coup de 64351751_p

Posté par plume-litteraire à 19:13 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,


Hunger Games

Auteur : Suzanne Collins
Editeur : Pocket Jeunesse
Collection: Grands formats

9782266182690_0_542389

Dans un futur sombre, sur les ruines des États-Unis, un jeu télévisé est créé pour contrôler le peuple par la terreur.
Douze garçons et douze filles tirés au sort participent à cette sinistre téléréalité, que tout le monde est forcé de regarder en direct. Une seule règle dans l'arène : survivre, à tout prix.
Quand sa petite soeur est appelée pour participer aux Hunger Games, Katniss n'hésite pas une seconde. Elle prend sa place, consciente du danger. À seize ans, Katniss a déjà été confrontée plusieurs fois à la mort. Chez elle, survivre est comme une seconde nature...



Mon avis

Ca faisait terriblement longtemps que je n'avais plus lu un livre qui ne nous lâche pas. On attend plus qu'une chose c'est de pouvoir rentrer chez soit pour continuer sa lecture. Vraiment top. Un nouveau coup de cœur. C'est quelque chose de très fort ce que vivent les habitants de Panem, ville reconstruite sur les ruines des Etats-Unis, un jeu de la faim est organisé chaque année pour que les habitants comprennent qui commande et que le Capitole a tout pouvoir sur leurs vies. Faire obéir la population par la peur et la faim. Katniss est donc un personnage très fort, une héroïne qui sait ce qu'elle fait, est capable de survivre dans n'import quelle situation. Aussi dans les Hunger Games ? A vous de voir. Souvent je fais des long avis pour des livres que je n'ai que très moyennement aimé car je cite tous ses défauts, contrairement à ceux que j'ai aimés, ou votre lecture sera mon avis. A vous de découvrir les pièges de ce jeu. Attention, si vous commencez, vous ne pourrez plus le lâcher.

55Coup de 64351751_p

Posté par plume-litteraire à 19:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Damnés

Auteur : Lauren Kate
Editeur : Bayard Jeunesse
Collection: -

9782747033664_0_596097

 

Lorsque Luce entre à Sword & Cross, un lycée d'éducation surveillée, elle est d'emblée attirée par le ténébreux Daniel. Dans cet endroit sinistre où les portables sont interdits, où les élèves ont un passé lourd et où des caméras surveillent les moindres faits et gestes de chacun, Daniel devient une obsession. Mais le jeune homme évite Luce, qui est aussi courtisée par Cam, un beau brun aux yeux verts. Malgré sa fascination pour Daniel, Luce n'arrive pas à résister à Cam. Ce dilemme perturbe la jeune fille, déjà déstabilisée par la présence incessante d'ombres, qui la poursuivent et l'inquiètent depuis l'enfance. Tout est conçu pour que l'ordre règne à Sword & Cross, pourtant ce lieu deviendra le théâtre de drames troubles et mystérieux...

 
 
 
Mon avis
 

Quand j'ai eu le livre dans les mains, je me suis tout de suite dit, ça y'est, je vais de nouveau le lire et être déçue à la fin, je me dis ça, parce que ces derniers temps, ce genre de titre avec ce genre de couverture me déçoivent tout le temps. Mais tout de même, j'avais très envie de le lire, car je n'avais pas encore découvert les anges, contrairement à beaucoup.

Bien contente qu'il n'y ait aucun vampire, je me lance dans ma lecture, et suis tout de suite agréablement surprise, par le style de l'auteur. Enfin quelqu'un qui sait écrire pour des ados. Ce n'est pas de la grande littérature, mais on en a pas besoin, tant que le style est propre et sans faute, avec de la clarté et un vocabulaire un peu plus riche que certains autres. Ensuite, le fait que l'histoire se déroule dans un internat de fou m'a surprise et j'ai trouvé ça innovent. Car ça fait un peu peur au fond, avec tout ces fous, que va-t-il ce passé, un accident est si vite arrivé. Bref, l'idée me plaît ! Puis les personnages sont déjantés pour la plupart, comme Arrianne, ou encore Gabbe et Molly. On adore Penn, et on aimerait être à la place de Luce. Deux garçons qui se battent pour vous, c'est assez plaisant je pense. L'histoire d'amour entre Daniel et Luce est belle, charnelle et innocente. Quant au regard ravageur de Cam, j'aurais surement eu de la peine à lui résister moi aussi. On comprend très vite que les méchants sont les gentils et vice-versa, mais tout de même on ne sait plus qui et de quel côté à la fin. L'histoire des anges déchus me plaît plus, je trouve que c'est différent. Bref, pour résumé, j'ai assez aimé. Bien qu'il soit un peu long, c'est un peu le tome qui met en place l'histoire qui va se poursuivre dans les suivants.

54

 

Posté par plume-litteraire à 17:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

La girafe blanche

Auteur : Lauren St-John
Editeur : Gallimard
Collection: Folio junior

2996640873_1_3_ZXHKQD0R
 
À la mort accidentelle de ses parents, Juliette, onze ans, part vivre chez sa grand-mère, au coeur d'une réserve africaine. L'accueil distant de la vieille dame et les étranges secrets qu'elle découvre intriguent la jeune fille. Une nuit, Juliette croit apercevoir la fameuse girafe blanche de la légende. Bravant les dangers de la réserve, elle décide de la suivre pour mener son enquête...
Un récit d'aventures, de mystère et de magie, où une jeune et courageuse héroïne nous entraîne dans l'univers d'une Afrique aux animaux fascinants.



Mon avis

Au travaille, j'ai remarqué que j'avais énormément de demande de lectures pour des enfants de 9 et 12 ans. Et comme c'est une tranche d'âge que j'ai largement dépassé, je dois me remettre un peu à la page. Une collègue m'avait venté les mérites de ce livre. Depuis le temps qu'il était dans mon tiroir de prochaine lecture, je m'y suis mise. Et avec une grande joie, car c'est vraiment une très belle aventure. Mieux écrite que certains livres pour ado, avec une belle morale à la fin.

Juliette nous fait tout d'abord vraiment pitié, car elle vient quand même de perdre ses parents dans un incendie, sa grand-mère n'est pas des plus maternelle et ses camardes de classe la prennent pour une sorcière. Seulement la vieille Grace, une femme du village sait que Juliette est l'enfant qui a le don. Mais le don de quoi ? Ca rappel beaucoup toutes ces histoires avec un héro qui se retrouve être l'élu de quelque chose. Mais dans ce roman, c'est une très belle amitié qui va en naître, entre Juliette et la girafe blanche, c'est le coup de foudre ! Mais les braconniers vont venir détruire cette harmonie entre les deux êtres. Juliette va en effet tout mettre en œuvre pour les empêcher de faire du mal à son amie.

Un secret de famille, des animaux, du surnaturel, tout ce qu'il faut pour plaire aux plus jeunes. Une héroïne qui peut plaire aux garçons comme aux filles. On apprend pleins de choses sur l'afrique et ses coutumes. Une belle lecture, toute mignonne, pour une fois. Ensuite c'est sur, que c'est plutôt une idée cadeau pour vos cousins/cousines ou petite sœur/petit frère, et moins pour vous, à moins que vous aimiez les histoires un peu enfantine de temps à autre. Croyez moi, ça ne fait pas de mal, c'est très agréable même.

55

Posté par plume-litteraire à 17:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Pouvoirs obscurs

Auteur : Kelley Armstrong
Editeur : Castelmore
Collection: -

9782362310102_0_1162580

 

Chloé rêve d'avoir une vie normale. Mais des fantômes la traquent...

Si Chloé était dans un film, personne ne douterait d'elle quand elle avoue voir des fantômes. Dans la vraie vie, son père et sa tante l'envoient à Lyle House, un institut psychiatrique spécialisé pour ados. Les médecins prétendent qu'elle souffre de schizophrénie. Mais d'autres pensionnaires ont l'air, eux aussi, de cacher d'étranges secrets... Ce n'est sûrement pas une coïncidence. Aussi, quand un de ses camarades lui dit qu'elle est peut-être nécromancienne, Chloé décide de découvrir la vérité sur son pouvoir et sur l'endroit mystérieux où elle est enfermée...



Mon avis

Ce titre était dans la liste des parutions qui pourraient m'intéresser, et comme je le trouvais très peu cher, je l'ai prit. A double tranchant, soit j'aimais, soit pas du tout. Je me suis lancé, et je reste assez mitiger sur cette lecture. Explications :

Tous ces romans ou des ados se retrouvent tous avec des pouvoirs dans des endroits étranges (ici une maison pour jeune perturbés), commencent à sentir le réchauffer. Dans Prémonitions, dans Damnés, dans La maison de la nuit, tout ça ce colle au phénomène Harry Potter et son école magique. Pour moi ça prend une fois, peut être deux, mais pas plus. Chloé a donc des pouvoirs bien étranges qui lui sont totalement inconnus et qu'elle ne maitrise pas du tout, qui lui font peur en plus de ça. Elle voit les fantômes et généralement ce n'est pas beau à voir. En réagissant très mal à l'une de ses premières rencontres morbides elle va se retrouver dans une maison pour jeune à problèmes. Elle va y rencontrer d'autres personnes, qui petit à petit vont se révéler tout aussi bizarre qu'elle. Le point négatif je dirais que c'est toujours le même fil rouge, qu'on connaît depuis un bout de temps.

Le bon point, c'est que je ne me suis pas ennuyé durant cette lecture, il y a des zones d'ombres qui méritent qu'on s'attache aux personnages, divers et variés. Des personnages qu'on croyait gentils deviennent les méchants et vice versa. Ce qui donne un bon rythme au récit.

Mais quelque chose cloche, et j'ai du mal à mettre le doigt dessus. C'est soit un problème avec les mots qu'utilisent l'auteur, soit de coordination. Je trouverais peut être lors du second tome. Dans tous les cas, ce n'est pas une grande trouvaille qu'il faut absolument lire, c'est juste histoire de passé un bon moment.
La fin m'a par contre achevée, du coup je me dois de lire la suite, car on veut tout simplement savoir ce qui va ce passé maintenant.

54

 

Posté par plume-litteraire à 17:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

Harold et Maude

Auteur : Colin Higgins
Editeur : Gallimard
Collection: Folio
2987760937_1_15_C682Hl7H

Roman, théâtre et cinéma ont rendu cette œuvre très célèbre. Harold, jeune homme riche, a une imagination délirante. Ses passe-temps favoris : rouler en corbillard et mettre en scène de faux suicides. Maude, elle, aime les cimetières mais adore la vie. Elle pose nue pour un sculpteur qui travaille sur un bloc de glace, conduit sans permis, vole des voitures. Elle est pour Harold la femme idéale. Il y a un mais... Lui a dix-neuf ans, et elle soixante-dix-neuf !



Mon avis

Cela faisait un petit moment que j'avais ce livre dans ma PAL, et j'avais envie de lire quelque chose de petit et pas tout nouveau. L'histoire m'avait toujours intriguée, car j'en avais entendu parler pour la première fois en écoutant une chanson de Jérémy Châtelain (oui j'ai eu ma période Star Ac'), qui avait choisit de parler de ce couple hors du commun. En effet Maude aura 80 ans et Harold en a 19. Pourtant l'amour qui grandit entre eux est magnifique, réelle et sincère. Les deux ont des occupations plutôt étranges, comme assister à des enterrements, voler des voitures ou mettre en scène des suicides. J'ai été touchée par leur histoire, car elle nous redonne espoir pour beaucoup de chose. Le rythme de l'écrivain est constant, il se passe toujours quelque chose, on n'a pas le temps de s'ennuyer. Une très belle découverte.
 
54

Posté par plume-litteraire à 17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,