Auteur : Susan Beth Pfeffer
Editeur : Pocket
Collection: Grand format
Chronique_de_la_fin_du_monde


Enfin c'est le grand soir : l'astéroïde dont tout le monde parle va percuter la Lune ! Familles, voisins, amis, tous se rassemblent pour observer le phénomène. Mais les choses ne se passent pas comme prévu. L'impact a été si violent que la Lune a dévié de son orbite et s'est rapprochée de la Terre. Peu à peu tout se dérègle... L'électricité puis l'eau sont coupées et les vivres commencent à manquer. Miranda et sa famille vont devoir accepter que la vie telle qu'ils la connaissaient a disparu à jamais.



Mon avis

Nouvelle trilogie! C'est plus fort que moi, je ne peux pas m'empêcher de commencer des livres qui deviennent ensuite des sagas ou des trilogies. Mais il en vaut le détour ! Promis ! Je le mettrais un peu dans le genre de Hunger Games, parce que ça ce passe dans le futur, mais un futur terriblement proche. Durant les premières pages, c'est la panique, les gens courent dans les supermarchés pour prendre le maximum de nourritures, et bien pendant tout ce temps, moi je me retrouvais en apnée totale sur mon canapé. Parce que j'avais tellement l'impression d'y être. Et tout ce dégrade tellement petit à petit, qu'on ne s'en rend même pas compte. Plus de nourriture dans les magasins, la plupart ferment, les écoles ferment, les gens s'en vont, les nouvelles n'arrivent plus, plus d'électricité et bientôt, plus personne. La famille de Miranda reste soudée dans leur maison, mais ils savent qu'ils peuvent mourir à chaque instant, car rien ne sera plus pareil. Peut être même que le reste du monde est mort et qu'ils sont les seuls survivants. Et si c'était le cas ?

Une lecture qui par moment ralentit, mais qui se fait soudainement emportée par un événement qu'on n'avait pas vu venir. Le fait que tout le roman se déroule sous la forme du journal intime de Miranda rend le stress beaucoup plus palpable. De la science-fiction qui fait froid dans le dos, car après tout, ça pourrait arriver demain...

54